• Présentation

    La politique gouvernementale estime prioritaire de renforcer la coopération entre les écoles, les maisons relais et les crèches. On constate en effet aujourd’hui qu’un même enfant fréquente souvent plusieurs structures aux centres d'intérêt différents et qu’il n’existe pas de véritable échange entre elles, ce qui amoindrit l’efficacité de la prise en charge. Toutes ces structures contribuent à développer les compétences clés de jeunes enfants : il est donc essentiel que les acteurs se concertent pour proposer des actions cohérentes et coordonnées. L'enfant devra se retrouver au centre de l’intérêt de ces institutions afin qu’ensemble, elles tâchent de répondre au mieux à ses besoins.

  • Ajustement du ratio d‘encadrement

    Pour garantir à tous les enfants un environnement chaleureux et sûr, mais aussi pour mettre en œuvre le concept du développement plurilingue, le personnel dans les structures d’accueil sera renforcé. À cet effet le ratio d’encadrement enfant/adulte sera ajusté.

  • Créer des plateformes d‘échange

    L‘éducation de la petite enfance, l’éducation précoce et le cycle 1.1 et 1.2 de l'enseignement fondamental ont pour mission commune de créer des espaces de découverte, d’expérimentation et d’apprentissage qui stimulent le développement de chaque enfant. Un objectif des années à venir sera d’identifier les points communs et les compétences professionnelles dont le Luxembourg dispose dans ces trois domaines, et de renforcer l’échange entre leurs acteurs grâce à la création de plateformes locales.

    Parallèlement, les écoles tout comme les structures d’accueil seront encouragées à échanger régulièrement pour répondre de manière plus ciblée aux besoins des enfants et des jeunes.

    Au niveau ministériel, les départements en charge de l’éducation formelle et de l’éducation non formelle seront également appelés à collaborer plus étroitement afin de garantir une prise en charge holistique de l’enfant. Un comité de pilotage a été mis en place à cet effet.

  • Infrastructures intégrées pour la petite enfance

    Infrastructures intégrées pour la petite enfance

    Le ministère encouragera les projets d‘infrastructures pour la petite enfance qui intégreront maison relais et éducation dans un même bâtiment. L’expérience a montré que l’utilisation d’espace commun présente de nombreux avantages pour la conception des activités et le développement des enfants.