• Présentation

    Le projet d‘une réforme d’envergure à l’enseignement secondaire est retardé en raison des oppositions formelles exprimées par le Conseil de l’État. Elles sont dûes à des préoccupations constitutionnelles. Pour faire avancer le projet, il est indispensable que les acquis d’apprentissage de toutes les branches soient définis. C’est avant tout aux classes inférieures de l’enseignement secondaire technique que la nécessité d’agir est particulièrement pressante.

  • La réforme du cycle inférieur de l'enseignement secondaire technique

    La réforme du cycle inférieur de l'enseignement secondaire technique

    Le projet de réforme des classes inférieures de l'enseignement secondaire technique (7e-9e) sera révisé. Il s'agira entre autres de tenir compte des expériences qui ont été faites dans le contexte du projet Proci. Les passages entre les différents ordres d’enseignement, la transition de l’école fondamentale au lycée et des classes inférieures aux classes supérieures doivent être assouplies.

  • La réforme du régime préparatoire

    Les élèves orientés vers le régime préparatoire après l’école fondamentale sont de plus en plus nombreux. Or, on constate une importante hétérogénéité des profils de ces élèves, allant de simples déficits linguistiques à des troubles comportementaux graves : un véritable défi pour notre système scolaire. La diversification de l’offre scolaire aidera à pallier le manque actuel de réponses adaptées à la diversité des situations.