• Présentation

    Le monde et notre société sont en constante évolution. L’école ne peut (heureusement) pas empêcher cette évolution; elle doit s’y adapter si elle veut continuer à assumer son rôle. Il importe donc d’offrir à tous les enseignants des perspectives en cours de carrière, par le biais de la formation continue. L’offre de qualité en formations continues que l’IFEN propose déjà aujourd’hui sera étendue et mieux adaptée aux besoins des différentes écoles, notamment dans un cadre d’autonomie élargie.

  • L’accès à la fonction d‘enseignant à l’enseignement fondamental

    La réforme de la Fonction publique et l’introduction d’un stage obligatoire pour tous les enseignants de l’école fondamentale retentissent sur la formation initiale et les modalités de recrutement des futurs instituteurs. Une réforme du recrutement est en cours ; l’examen-concours sera notamment transformé en simple concours : seul le classement des candidats sera pris en compte pour l’admission au stage d’insertion.

  • L'accès à la fonction d’enseignant dans l’enseignement secondaire

    Aujourd’hui, l'examen de recrutement des enseignants de l’enseignement secondaire porte principalement sur le contrôle des connaissances dans leur discipline. À l'avenir, une plus grande attention sera portée aux compétences pédagogiques, aux compétences en didactique de la discipline et aux compétences sociales, toutes aussi essentielles dans l'exercice de la profession d'enseignant que la connaissance des matières enseignées. Le concours de recrutement sera également adapté suite à l’introduction d’un stage obligatoire de 3 ans dans le cadre de la réforme de la Fonction publique. Par ailleurs les conditions d’accès à la fonction d’enseignant seront revues en réponse à la spécialisation et la diversification des diplômes délivrés par les universités.

  • Le stage

    La réforme de la Fonction publique introduit un stage obligatoire de 3 ans pour tous les nouveaux enseignants de l’enseignement fondamental et de l’enseignement secondaire. Ce stage fait le lien entre formation académique et formation pratique. L’enseignant-stagiaire développe des compétences pratiques qu’il met en œuvre dans la classe et qu’il pourra refléter par la suite, seul, avec des pairs ou un enseignant expérimenté.

    Pour les enseignants-stagiaires de l’enseignement fondamental, le stage sera individualisé, en fonction des besoins. Les stagiaires qui disposent déjà d’une expérience professionnelle dans l’enseignement ou qui ont suivi des formations complémentaires peuvent solliciter une réduction de la durée du stage respectivement une dispense de certains cours.

    À l’enseignement secondaire, le stage vise prioritairement à développer des compétences de base en didactique des disciplines. Suite à la demande de tous les acteurs concernés, l’accompagnement de l’enseignant-stagiaire par une personne de référence dans le lycée (le tutorat) est porté de un à 2 ans.

    Pour assurer la cohérence et la continuité entre les différentes phases et volets de formation, des concepts de formation pour formateurs et autres intervenants sont élaborés en collaboration avec l’Université du Luxembourg.