• Présentation

    Pour être en phase avec l‘évolution de la société, notre système éducatif doit s’adapter en continu et en échange permanent avec les acteurs de la société civile. La dynamique nécessaire à ce processus ne peut être dictée d’en haut, mais doit émaner des écoles mêmes. Pour cette raison, l’accompagnement des écoles doit se fonder sur des données scientifiquement établies. Les écoles doivent disposer de fortes équipes de direction, mises en réseau pour permettre un échange régulier.

  • Projet « Dans les écoles, avec les écoles »

    Nos écoles sont innovantes ; beaucoup d’actions, de projets, de méthodes y sont initiées. Les écoles sont quotidiennement confrontées à des questions pressantes, auxquelles elles doivent trouver des réponses.

    Nombre de ces initiatives méritent d’être prises en compte dans la conception de réformes au niveau national. En même temps, elles montrent que l’autonomie élargie dont disposeront les écoles permettra à celles-ci de répondre encore mieux aux besoins concrets de leurs populations scolaires. Il est essentiel que ces initiatives soient documentées, mises en exergue et valorisées.

  • La mise en réseau des écoles

    Le ministère organisera un réseautage des écoles pour garantir la mise en commun des ressources, la création de synergies, l’échange sur le développement scolaire et le partage d’expériences locales.

  • Appuyer les directions des écoles

    Pour tirer profit d‘une autonomie élargie, les écoles doivent disposer de fortes équipes de direction, capables de promouvoir le développement scolaire. Il incombe aux directions de lancer des processus de développement scolaire à court, moyen et long terme, de les accompagner et de les évaluer. Le ministère analysera les besoins en formation continue des directions. Il analysera la composition actuelle des directions afin de vérifier leur adéquation avec une autonomie élargie.

  • Le lancement de débats sur l’éducation

    La première conférence nationale sur l’éducation aura lieu en novembre et sera consacrée au maintien scolaire et aux stratégies nationales et locales à engager pour endiguer l’échec scolaire. D’autres conférences suivront au fil de l’avancement des travaux. Elles seront organisées en partenariat avec l’Université du Luxembourg.